La chambre de Joachim Carvallo

Médecin d’origine espagnole, Joachim Carvallo sauve Villandry de la destruction en l’achetant en 1906. A travers la restauration du bâti et la création des jardins, s’exprime sa personnalité : l’attachement à rendre au château son état Renaissance illustre sa démarche scientifique et son intérêt pour l’architecture, son goût pour l’art et plus particulièrement pour la peinture espagnole qu’il collectionnait, transparaît dans la galerie de peintures, les jardins sont quant à eux une restitution des jardins anciens qui synthétise architecture, peinture, science mais également la piété de Joachim Carvallo perceptible notamment dans le labyrinthe ou les rosiers du Potager qui symbolise le moine prenant soin de son jardin.
La chambre de Joachim Carvallo, au décor sobre, emprunt de piété, est à l’image son ancien propriétaire. et possède une vue sublime sur les jardins d’Ornement et le Potager.