Le donjon

 

Le donjon, orné de créneaux et merlons caractéristiques des constructions défensives bâties au Moyen-Âge, est l’unique élément médiéval encore en place qui rappelle que Villandry était une forteresse avant les profondes transformations effectuées suite à l’acquisition du domaine par Jean Le Breton au XVIe siècle.
Le donjon fut percé au XVIIIe siècle de nombreuses ouvertures qui furent, par la suite, comblées à l’occasion du grand projet de Joachim Carvallo de rendre à Villandry son caractère Renaissance.
De cette tour, l’œil embrasse l’ensemble des jardins et au-delà, il découvre la vallée où Cher et Loire coulent parallèlement l’un à l’autre sur près de quinze kilomètre. Ce paysage extraordinaire est inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité (UNESCO).