Le donjon

 

Le donjon, orné de créneaux et merlons caractéristiques des constructions défensives bâties au Moyen-Âge, est l’unique élément médiéval encore en place qui rappelle que Villandry était une forteresse avant les profondes transformations effectuées suite à l’acquisition du domaine par Jean Le Breton au XVIe siècle.
Le donjon fut percé au XVIIIe siècle de nombreuses ouvertures qui furent, par la suite, comblées à l’occasion du grand projet de Joachim Carvallo de rendre à Villandry son caractère Renaissance.
De cette tour, l’œil embrasse l’ensemble des jardins et au-delà, il découvre la vallée où Cher et Loire coulent parallèlement l’un à l’autre sur près de quinze kilomètre. Ce paysage extraordinaire est inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité (UNESCO).

En poursuivant votre navigation sur ce site sans modifier vos paramètres, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites.
En savoir plus