Conseils jardinage

Le jardin écologique

Le château de Villandry, symbole du jardin à la Française, démontre aujourd’hui qu’il est possible de concilier la rigueur d’un jardin d’exception avec l’écologie. Fin 2008, nous avons décidé de ne plus utiliser d’insecticides chimiques pour lutter contre les ravageurs des fruitiers, rosiers, légumes produits dans le potager. Nous ressentions le besoin de préserver l’environnement, de protéger la santé des jardiniers et également d’offrir aux nombreux visiteurs un lieu sain où ils pourraient croquer une pomme et manger une grappe de raisin sans résidus de pesticides.

L’objectif est de garder un jardin remarquable, entretenu avec rigueur, tout en intégrant les activités d’entretien dans un écosystème équilibré. Pour cela il faut réguler les populations d’organismes ravageurs afin de limiter les dégâts sur les végétaux et encourager la diversité des espèces naturellement présentes dans le jardin. Après analyse de cette première année test, nous avons décidé de ne plus employer de produits chimiques sur l’ensemble du parc. La société Biobest nous a conseillé pour la partie technique concernant la lutte contre les ravageurs et nous avons sollicité l’aide du CETU Innophyt (organisme universitaire) afin d’observer le retour de la biodiversité dans le jardin.

Les actions mises en place :

  • Arrêt des insecticides chimiques : remplacés par l’introduction d’auxiliaires.
    Exemple : larves de coccinelle contre les pucerons, punaise anthocoride contre le psylle du poirier…
  • Remplacement des fongicides chimiques par des produits à base de composés minéraux, organiques ou oligo-éléments pour lutter contre les maladies cryptogamiques (champignon du feuillage).
    Exemple : bouillie bordelaise contre le mildiou, purin d’ortie pour renforcer les défenses naturelles du rosier, zinc et silice pour protéger la surface foliaire.
  • Utilisation d’engrais composés à 100 % de matières d’origine organique utilisables en agriculture biologique, diminution des apports pour éviter le lessivage.
  • Remplacement des désherbants chimiques par les outils anciens (binette, paroir,…) et le travail manuel, utilisation de désherbeur thermique à gaz, changement du type de sol afin de limiter la prolifération des « mauvaise herbes » et de faciliter l’entretien des allées.

Ces 4 domaines d’action sont complétés par de l’information auprès des visiteurs du parc afin qu’ils comprennent notre démarche, et acceptent de bon cœur de voir à Villandry quelques feuilles enroulées par les pucerons ou bien quelques mauvaises herbes pas encore binées par les jardiniers. Des animations pédagogiques sont dispensées aux scolaires qui sont initiés à la lutte biologique ; ils apprennent ainsi, entre autres, à reconnaître les insectes et les autres animaux amis des jardiniers.

Après 3 ans de protection biologique, les résultats sont très encourageants. Les recensements des insectes présents montrent une grande diversité de population, le retour de certains papillons, des sauterelles et des mantes religieuses, mais également d’insectes plus petits, prédateurs de pucerons. La Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) de Touraine a recensé tout au long de l’année les oiseaux de passage et nicheurs sur le site ; les résultats donnent plus de 80 espèces observées.

Les visiteurs du jardin apprécient de se promener dans un lieu préservé et repartent avec quelques légumes « bio » les jours de récoltes. Notre action démontre qu’il est possible de concilier un jardin remarquable et touristique avec une abondante diversité biologique. En suivant ces quelques exemples, il ne s’agit plus de domestiquer la nature mais d’intégrer le jardinage dans le fonctionnement d’un écosystème.

Laurent Portuguez
Chef jardinier des jardins de Villandry

Les orangers

Les orangers

Villandry respecte la tradition des grands châteaux en accueillant au pied de sa tour médiévale 10 clémentiniers en bacs d’orangerie. La mode des agrumes date des XVème et XVIème siècles...

La Pyrale du buis

La Pyrale du buis

Nous étions prévenus depuis 2008 (première détection en Alsace par les services de la protection des végétaux), elle progresse, elle attaque, elle ravage les buis. La pyrale du buis (Cydalima ...

Les tilleuls du jardin de Villandry

Les tilleuls du jardin de Villandry

Tous les hivers nos 1016 tilleuls sont taillés, mobilisant 4 jardiniers pendant 8 semaines. Nous pratiquons une taille sur « tête de chat ». C’est une ancienne technique d’élagage qui permet de ...

Le puceron lanigère

Le puceron lanigère

Des colonies de pucerons lanigères envahissent nos arbres fruitiers. L’inquiétude est grande, car il est difficile de se débarrasser de cet envahisseur originaire d’Amérique du Nord qui fut ...

La charmille

La charmille

Nos jardins à la française sont constitués de végétaux taillés, formant une structure architecturée tout au long de l’année. Outre le buis et l’if, le charme a connu une vocation ornementale ...

La taille des rosiers

La taille des rosiers

Mars est la meilleur période pour effectuer la taille des rosiers, qu’ils soient arbustif, tiges ou grimpants. Les derniers grands gels sont passés, si les journées ont été relativement douces, ...

L’escargot petit gris

L’escargot petit gris

Avril : 25 000 salades plantées dans notre potager de Villandry Le principal ennemi : l’escargot petit gris.

La tavelure du pommier

La tavelure du pommier

Le printemps commence à peine, et déjà il faut se préoccuper des récoltes de la fin de l’été et de l’automne. Pour pouvoir se régaler de pommes ou de poires cueillies directement sur l’arbre, ...

Les choux de printemps… et la mouche du chou

Les choux de printemps… et la mouche du chou

Le chou est un légume qui a beaucoup de ravageurs ; en cette période de mai, où les températures commencent à être agréables, un ennemi invisible tourne déjà autour des plants. La mouche du ...

La tonte des gazons

La tonte des gazons

Des siècles d’histoire avec nos meilleurs ennemis anglais nous ont certainement permis de partager cette passion pour le carré vert devant nos propriétés. Afin que la tonte ne devienne pas une ...

La taille des ifs topiaires

La taille des ifs topiaires

A la création des jardins du Château de Villandry, Joachim Carvallo planta des ifs (taxus baccata) afin de les former en topiaire conformément à la tradition française. 162 ifs sont répartis dans ...

La maladie des taches noires

La maladie des taches noires

La maladie de la tâche noire est due à un champignon qui se nomme Marssonina rosae ; les symptômes apparaissent rapidement par des tâches noires, puis un jaunissement et enfin la chute prématurée ...